Les maisons tombent du ciel

 » Jusqu’en 1989…3 ans de mise à l’épreuve ça vous mème jusqu’à la, faudra vous tenir tranquille, sans ça, vous ferez vos 18 mois..!! »
La menace est réelle, elle m’est destinée avec une certaine fermeté, entre deux coups de téléphone urgents et une boutade avec un collègue de bureau.
Je me dis qu’un magistrat a annoté les consignes consignes pour me faire la morale à chacune de mes visites hebdomadaires et obligatoires sous peine de sanctions plus graves.
Le policier vérifie pour la énième fois la conformité de ma signature, comme chaque jeudi dans ce commissariat délabré et sinistre que je connais par coeur puis me souhaite comme d’habitude une bonne journée.
Un café rapidement avalé dans un bistrot désert avant de pousser la porte droite du cinéma réservée au personnel laissée ouverte par Olivier.
Chargé de l’entretien des 4 salles, il sait que je viens chaque matin lui confier mes peines de coeur, avant de m’assoupir dans une cabine de projection, sonné par le manque de sommeil accumulé depuis le départ de Patricia.

Lire la suite

L’éternelle promesse

Transpercé par un timide et vaporeux rayon de soleil, le bleu dominant des vitraux de Chagall reflète sur l’office de la cathédrale de Chartres lorsque nous y pénétrons.
Avant de disparaître comme pour nous laisser seuls, un prêtre s’amuse de notre atypique présence, Patricia ne manque pas d’attirer l’attention du religieux lorsque l’accent Toulousain de la jeune femme résonne dans l’édifice encore peu fréquenté.
Instinctive, imprévue, surprenante, souvent déroutante, Patricia m’entraine dans ce lieu comme elle vit notre relation, au rythme des chansons à la mode, de ses humeurs alternant entre l’euphorie et une profonde tristesse, une présence si accaparante que je ne pense pas un instant à m’interroger sur sa propre vie.

Lire la suite