Le meilleur des mondes.

Comme au premier jour de ce blog, à peine troublé par l’arrivée pourtant brutale de mon boxer qui cherche vainement une balle de tennis, je reprends place dans mon bureau.
Depuis quelques mois, j’ai comme une appréhension lorsque je me force mentalement à revivre ce moment de ma vie.
Ce matin, la musique démodée que j’écoute en boucle n’intéresse plus personne, pourtant il y a 30 ans, elle a battu tous les records de vente, des millions de personnes se sont arrachées le vinyl, avec frénésie, dans les magasins spécialisés, lorsque l’on prenait encore le temps d’acheter un disque en fouillant dans les bacs fraichement approvisionnées des dernières nouveautés musicales.

disc-445271_960_720

Lire la suite